Découvrez Pascal Robaglia, expert en patrimoine artistique

Pascal Robaglia le galeriste

Pascal Robaglia est né à Paris le 27 février 1955. Il s’est fait remarquer dès l’école primaire en entamant une étonnante scolarité. Apprentissage couronné en 1979 par l’obtention d’un diplôme en Etudes Supérieures Commerciales, Administratives et Financières (D.E.S.C.A.F.) à l’Ecole Supérieure de Commerce de Dijon, considérée comme l’une des plus importantes Ecoles de commerce française.

Alors qu’il est encore sur les bancs de Sup de Co, et grâce à son esprit créatif, Pascal Robaglia réussit à mettre en place la Junior-Entreprise de son école qu’il dirige avec succès de 1976 à 1979. Avant de devenir un grand spécialiste de la parfumerie, Pascal Robaglia a effectué un bon nombre de stages et assuré des missions commerciales en Arabie Saoudite, aux Etats-Unis et à Hong-Kong avec Hermès. Sa carrière débute avec la fonction de cadre à l’exportation qu’il assure en Égypte et Israël, chez Roger et Gallet avant d’intégrer la société Van Cleef and Arpels. Puis, chez l’Oréal et Biotherm Pascal Robaglia se voit confié la mission d’être animateur d’une équipe de vente de produits solaires.

Une passion ancienne

Pascal Robaglia s’intéresse à la peinture depuis sa plus tendre enfance. Il assiste en  famille à de nombreuses expositions de peintures. Des expositions organisées à l’époque à l’occasion de rétrospectives consacrées aux grands peintres de tous genres et écoles d’art. Ainsi, il a commencé à se passionner non seulement aux peintures et objets d’art mais aussi à la sculpture. Pascal Robaglia a partagé son amour de l’art avec sa femme. En effet, ils ont tous les deux ouverts en 1991 une première galerie originale dont Pascal Robaglia a assuré la direction pendant 22 ans – jusqu’en 2013. Cette galerie d’art a connu un immense succès dès le début, étant donné que Robaglia et son épouse sont arrivés à vendre leur première toile au… premier visiteur. Pendant une période de quatorze années, ils ont ainsi réalisé un chiffre d’affaires proche de trois millions d’euros.  Ils ont également participé à de nombreux salons de vendeurs et de galeries d’art français et internationaux.

Malheureusement, les années de réussite en France et à l’étranger (l’exportation des produits vers le Canada, les USA, la Chine et Dubai) ne sont jamais éternelles ! La prospère petite entreprise subit les effets négatifs d’une conjoncture économiquement difficile, de la concurrence des salles de ventes en pleine évolution et d’un divorce… La galerie de Pascal Robaglia a quitté la région de Vésinet à l’ouest de Paris. Fini le temps de cette luxueuse et grande maison qui faisait office d’e galerie d’art abritant plusieurs œuvres contemporaines.

La galerie Gilbert Bart

Aujourd’hui, Pascal Robaglia se déclare capable de continuer sa carrière de marchand d’art qu’il s’est tracée dès le début de sa carrière de galeriste, en promettant de la maîtriser sans difficulté. En réalité, notre galeriste Pascal Robaglia jouit d’un caractère de vendeur, exceptionnellement bien expérimenté, doté certainement de grandes capacités d’adaptation avec toutes les situations et de disponibilités. Par ailleurs son activité professionnelle ne l’empêche pas d’être un accro du sport.  Pascal Robaglia a une admiration pour le sport de montagne, l’alpinisme, le ski et surtout la plongée marine.

5 Responses to Découvrez Pascal Robaglia, expert en patrimoine artistique

  1. Ali Ben Gator dit :

    Merci pour vos conseils Mr Robaglia

  2. Femme En Rose dit :

    Un parcours riche d’un excellent galeriste : Pascal Robaglia est en effet un vrai spécialiste d’art contemporain principalement qui sait de quoi il parle quand il présente une œuvre d’art. Mieux, il sait rendre intéressant n’importe quel tableau. Dès fois, c’est hallucinant à quel point des galeristes sont incultes et ça fait plaisir d’avoir un expert à qui parler. Pascal Robaglia, a aussi un bon sens de l’esthétique : on lui montre une photo de sa pièce et il dit si ce tableau irait ou pas avec.

  3. Dindonnet dit :

    Ah l’art contemporain ! quelle richesse culturelle ! quelle créativité ! Heureusement que des gens comme Pascal Robaglia le décortiquent avec passion et raison. J’ai vu le LinkedIn de m.Robaglia (https://www.linkedin.com/in/pascalrobaglia/) et ses connaissances sur le domaine de l’art moderne ne font pas de doute. Je n’ai pas eu le loisir de visiter votre galerie d’art (pas vraiment du tout mon quartier;)) mais au vu des commentaires, elle a l’air bien.

  4. DidierDaniel dit :

    Tiens ! Comme le monde est petit. Je surfe sur le net pour enrichir mes connaissances sur l’art contemporain, je recherche des cv des gens « du millieu » et je tombe sur cette page qui parle de mon ami d’enfance Pascal Robaglia. Ca fait drôle de voir ce qu’il est devenu, il a pas mal fini en devenant galleriste, ça dit être bien. Je me souviens : déjà au collège-lycée, Pascal s’intéressait à l’art. A l’époque, il voulait faire artiste, je ne sais pas si en parallèle il a aussi fait ça mais galeriste doit rapporter plus. Du coup, j’ai pris de ses nouvelles et voilà sa page Facebook :
    https://www.facebook.com/galeriepascalrobaglia/.

  5. Frisette dit :

    Pascal Robaglia, un expert d’art contemporain : comme il le dit, c’est l’art du moment, mais le définir au-delà et son intervalle de temps ouvert est un défi, car la notion même de définir l’art est devenue une quête personnelle entre les mains de chaque artiste, ce qui a donné lieu à des possibilités sans cesse croissantes. Pascal Robaglia trouve aussi que le résultat final d’une œuvre d’art contemporain est devenu moins important que le processus par lequel l’artiste y est arrivé, processus qui exige parfois la participation du public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Parse error: syntax error, unexpected '<' in /home/admin/web/blogcv.fr/public_html/wp-content/themes/Accountancy/footer.php on line 65